Anchor Co-Inoculant Bacteria 3.2: L'AVENIR DE LA FERMENTATION MALOLACTIQUE

Les œnologues utilisent depuis longtemps les cultures de levures starter pour mener leurs fermentations. Cette pratique leur permet d’orienter le profil final et la qualité de leur vin et elle est à présent devenue la norme mondiale. Pour aller encore plus loin, Anchor Yeast a créé un produit qui améliore sensiblement le profil sensoriel et la qualité de vos vins par l'utilisation de souches de bactéries rigoureusement sélectionnées lors de la fermentation malolactique.

En s'appuyant sur le succès rencontré par les vinificateurs ayant utilisés Anchor Co-Inoculant Bacteria originale, Anchor Yeast en collaboration avec l'Institute for Wine Biotechnology de l'Université de Stellenbosch en Afrique du Sud, a mis au point une nouvelle culture mixte de bactéries : Anchor Co-Inoculant Bacteria 3.2. Cette culture starter a été formulée scientifiquement pour améliorer le profil gustatif et aromatique des vins blancs et rouges dont le pH est d'au moins 3,2.

La nouvelle culture Anchor Co-Inoculant Bacteria 3.2 est un starter mixte de bactéries lactiques destiné à la fermentation malolactique qui offre les avantages suivants :

  • Utilisée pour la CO-INOCULATION, elle permet la production de vins plus aromatiques en comparaison avec l'ensemencement séquentiel et est plus facile à utilise
  • L'intégration d'OENOCOCCUS OENI, dont l'importance dans la conduite de la fermentation malolactique jusqu'à son terme a été prouvée
  • Et l'intégration de LACTOBACILLUS PLANTARUM, pour obtenir un meilleur profil organoleptique.

Les souches spécifiques d'O. oeni et L. plantarum contenues dans Anchor Co-Inoculant Bacteria 3.2 ont été sélectionnées pour leurs interactions et performances et pour des évolutions sensorielles telles que:

  • Des arômes plus intenses
  • Un profil aromatique fruité plus intense
  • Des notes de réduction ou végétales moindres, notamment dans les vins à faible pH
  • Une astringence réduite et une intensité tannique.

Des essais ont montré que cette culture starter de bactéries améliore la qualité générale du vin comparée avec les autres cultures starter (voir Fig. 1 "Profil aromatique" et Fig. 2 "Profil gustatif"). En plus d'être un outil puissant d'amélioration de la qualité des vins rouges et blancs pour les vinificateurs, cette nouvelle culture est facile à utiliser et efficace dans la conduite à terme de la fermentation malolactique.